Association Belge des Syndicats Médicaux

Opinion du Dr Bejjani dans Le Spécialiste - Vous avez dit " Change Management "?

 

Au congrès de l'Association européenne des managers d'hôpitaux, un orateur évoquait le besoin de la transparence dans le système de santé, " jusqu'à ce que cela fasse mal ". A l'évidence ce n'est pas le cas en Belgique. La ministre De Block a entrepris une réforme des soins de santé, qui au passage forfaitarise une partie des honoraires médicaux et propose une offre médicale basée sur des réseaux.

 

Les syndicats médicaux, malgré leurs réserves, ont adopté une attitude très positive et ouverte, et cela en a surpris plus d'un. Ce qui est par contre très surprenant, c'est la résistance observée auprès des autres acteurs dont les hôpitaux et les mutuelles. La peur du changement est un frein bien connu mais il n'y a pas que cela. Comment expliquer les tribunes et émissions au sujet des honoraires médicaux, alors qu'il y a une si grande disparité dans le prix de journée des hôpitaux ? Cette différence dans la facture totale n'est pas visible pour le patient parce qu'elle est directement prise en charge par la sécurité sociale et est donc occultée pour le public.

 

Au niveau de la gouvernance et du management, à l'ère des partenariats, comment comprendre l'opposition des hôpitaux à la participation des médecins dans les décisions, et ce encore moins quand la médecine évolue vers une transmuralité avec des objectifs de qualité dépendant des résultats cliniques.

 

Lisez ICI l'opinion du Vice-Président de l'ABSYM Bruxelles, le Dr Bejjani parue dans le Spécialiste du 24 janvier dernier