Association Belge des Syndicats Médicaux

Les séances de l'Académie Royale de Médecine de Belgique

Elles se tiennent en général, sauf mention contraire, le samedi à 10h15, au siège de l'Institution, rue Ducale 1, à 1000 Bruxelles. 

 

Les conférences sont reconnues par l'INAMI pour l'attribution des points d'accréditation.

 

Pour des raisons d'organisation, il convient de s'inscrire préalablement auprès du secrétariat de l'institution par simple mail: contact@armb.be

La prochaine séance a lieu le samedi 18 juin 2022.

 

Le sujet : la turberculose en 2022, menace ou extinction ?

Présentée par Marie-Christine PAYEN (Service des maladies infectieuses - ULB)

 

Cet exposé s’attachera à montrer une photographie actuelle de la tuberculose (TB) à travers le monde. Compagne de route de l’Homme depuis des millions d’années, cette maladie contagieuse est activement combattue depuis des décennies. Cependant, elle persiste, largement en raison de la pauvreté et du manque d’accès aux soins des populations les plus touchées. Il a été montré dès le début du 20ème siècle que l’amélioration des conditions de vie et l’hygiène ont diminué l’incidence de la TB avant que les premiers antibiotiques ne soient disponibles. L’avènement des antituberculeux a accéléré la lutte contre la maladie mais comme pour les autres maladies infectieuses, leur usage parfois inadéquat a favorisé l’émergence de résistance du bacille de la tuberculose aux médicaments les plus actifs. Depuis une quinzaine d’années, les formes multi-résistantes de la TB sont responsables de centaines de milliers de décès à travers le monde et freinent son éradication.

 

Pourtant des solutions existent : moyens diagnostiques plus rapides, nouveaux médicaments, essais cliniques pour élaborer des traitements plus courts et plus efficaces. A côté de ces innovations techniques et médicales, il a été montré qu’une prise en charge centrée sur les besoins du malade et le respect de sa dignité favorise la guérison. Enfin, des collaborations transfrontalières s’organisent, notamment en Europe, pour le suivi des patients qui quittent leur pays, volontairement ou non. La guerre en Ukraine a d’ores et déjà illustré l’utilité de cette démarche. Malheureusement, le monde peine toujours à amener ces solutions là où elles sont le plus nécessaires et les crises actuelles (COVID 19, guerres, défi climatique) risquent d’aggraver ces inégalités.

 

Cliquez ICI pour retrouver toutes les séances publiques de l'Académie.

 

Date de publication: 02/06/2022