Association Belge des Syndicats Médicaux

Selon l'INAMI

La concertation médico-pharmaceutique (CMP) a pour objectif de stimuler la collaboration pluridisciplinaire entre médecins et pharmaciens.
Un stimulant financier est prévu d’une part, pour les réunions CMP locales (“projets CMP”) et d’autre part, pour les programmes de promotion de la qualité.

Objectif

L’objectif principal de la concertation médico-pharmaceutique est d’optimaliser les soins dispensés au patient.
Ceci se fait en coordonnant vos rôles respectifs, en tant que médecin et pharmacien, pour : 

  • la prescription rationnelle
  • la délivrance rationnelle
  • l’utilisation sans risque des médicaments.

Remarque
Des médecins hospitaliers et/ou des pharmaciens hospitaliers peuvent être impliqués dans la concertation.

Projets locaux

Les “projets CMP” sont des réunions CMP locales :

  • auxquelles des médecins et des pharmaciens participent
  • au cours desquelles
    • les médecins et les pharmaciens présents participent à un dialogue constructif sur le (ou les) sujet(s) choisi(s)
    • ils discutent des difficultés qui sont rencontrées dans la pratique et des solutions qui sont envisageables
    • des recommandations sont, adoptées pour mettre en œuvre les solutions proposées

Procédure, directives pratiques et financement pour un projet local

Programmes de promotion de la qualité

Des programmes de promotion de la qualité soutiennent la concertation médico-pharmaceutique locale. Ces programmes consistent dans :

  • des fiches thématiques
  • des formations pour animateurs
  • des manuels pratiques pour la collecte et l’analyse locales de données
  • l’accompagnement à la demande d’une initiative locale pour établir, introduire et exécuter un projet.

Procédure, directives pratiques et financement pour un programme de promotion de la qualité

Sujets possibles

Vous trouvez ci-dessous une liste non limitative de sujets possibles :

  • la maîtrise des risques (interactions, automédication, substitution)
  • la prescription rationnelle des médicaments
  • les problèmes liés à la polymédication
  • la promotion de la compliance thérapeutique
  • les rôles respectifs du médecin et du pharmacien
  • la prescription de médicaments dans une maison de repos pour personnes âgées, dans une maison de repos et de soins ou dans une maison de soins psychiatriques
  • l’application concrète de la prescription sous Dénomination Commune Internationale (DCI)
  • l’évaluation des indicateurs de prescription avec la mention de la classe thérapeutique concernée.

Remarques

  • Nous souhaitons nous concentrer dans une 1re phase, sur le bon usage des médicaments .
  • La concertation médico-pharmaceutique doit être organisée de façon à assurer une couverture maximale, tant sur le plan local que national, au niveau de la répartition géographique et au niveau du nombre de dispensateurs de soins concernés.

Plus d'informations

Réglementation

Source INAMI

Date de publication: 14/07/2015