Association Belge des Syndicats Médicaux

Qermid

Remboursement de prestations médicales ou de dispositifs médicaux via Qermid

 

L’assurance soins de santé ne remboursera certaines prestations médicales ou certains dispositifs médicaux qu’après que vous ayez enregistrer des données. Le remboursement de ces prestations ou dispositifs médicaux est donc subordonné à l’enregistrement de données. 

Pour faciliter et accélérer l’enregistrement de ces données, et donc le remboursement, plusieurs registres électroniques ont vu le jour, repris sous le nom de Qermid (Quality Electronic Registration of Medical acts, Implants and Devices).

 

Quels sont les buts et avantages des registres de Qermid ?

Les registres Qermid permettent :

  • à l’hôpital d’enregistrer les données personnelles, médicales et matérielles des patients
  • au Collège des médecins directeurs d’enregistrer la décision du remboursement et de la communiquer aux autres acteurs concernés.

 

Les registres Qermid ont pour avantages:

  • de supprimer les documents papier
  • de traiter correctement et plus efficacement les demandes de remboursement qui nécessitent un accord du Collège des médecins-directeur ou du médecin conseil de la mutualité
  • de collecter des données qui permettent de suivre l’application de la législation, et d’analyser et évaluer les technologies médicales. 

 

 

Quelles sont les prestations à enregistrer ? Dans quels registres Qermid ?


 

Modalités d’enregistrement et de transmission

Chaque registre Qermid possède ses propres modalités reprenant notamment la manière de se connecter, d’encoder, de valider et de corriger les données, ainsi que la manière de transmettre celles-ci aux différents acteurs.

Modalités pour enregistrer et transmettre des données de prestations médicales et/ou de dispositifs médicaux.

 

 

Source : INAMI

 

 

 

Date de publication: 14/05/2019