Association Belge des Syndicats Médicaux

Rhumatologues : TARDIS

01/06/15 Problèmes avec la procédure de demande électronique – mesure transitoire

L'INAMI rencontre s actuellement des problèmes avec le programme web Tardis. Pour pouvoir analyser la situation sur le terrain et de mettre en place les solutions pour un fonctionnement optimal de Tardis, il prévoit  la mesure transitoire suivante.

Dans le cas où le rhumatologue reçoit un message d’erreur :

  • lié à une réponse trop lente de la mutualité (c.-à-d. qui dépasse le timeout  (non modifiable) de 30 secondes) à la fin de la procédure de demande de remboursement via Tardis
  • ou suite à un problème technique, qui ne concerne pas le lien thérapeutique (eHealth)

il peut, en parallèle, introduire une demande de remboursement via le formulaire de demande universel temporaire. Ceci afin de pouvoir assurer la continuité du traitement de son patient en attendant de pouvoir générer une réponse électronique positive à la demande via Tardis.

Cette mesure transitoire reste d’application pour les demandes introduites via TARDIS après le 31 mai 2015 et qui ont échoué à la fin de la procédure de demande électronique. La date de fin sera communiquée moyennant une communication ultérieure

 

01/04/15 TARDIS: outil informatique amélioré pour les Rhumatologues

Suite au remboursement des premiers anti-TNF, et pour répondre au souhait des rhumatologues de pouvoir disposer de dossiers de patients comportant des données épidémiologiques dans le cadre du traitement de la polyarthrite rhumatoïde, l’outil informatique « SAFE » (Shared arthritis file for electronic use ) a été développé.

 

SAFE est maintenant remplacé par une nouvelle version innovante appelée TARDIS (Tool for Administrative Reimbursement Drug Information Sharing). Il permet :

 

  • d’encoder des données (structurées) dans les dossiers individuels de patients, selon les standards existants au sein de la profession
  • de générer un registre de données pour l’ensemble des patients belges
  • de demander online le remboursement ou la prolongation d’une autorisation de remboursement existante auprès des mutualités de façon sécurisée et instantanée : pour autant que  toutes les informations soient bien encodées et qu’elles remplissent les conditions de remboursement des médicaments biologiques concernés, le médecin reçoit immédiatement une réponse de la mutualité du patient qui peut donc commencer ou poursuivre son traitement sans plus attendre.
 

A noter que si TARDIS ne concerne encore que les médicaments biologiques indiqués dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde, l’objectif est de d’étendre son utilisation à d’autres indications thérapeutiques et d’autres médicaments.

 

La connexion se fait via eHealth. Une brochure explicative a été publiée : vous pourrez y suivre la procédure pas à pas.

 

Source : INAMI


TARDIS: lettre de plainte des rhumatologues

Date de publication: 15/06/2017