Association Belge des Syndicats Médicaux

Élargissement du remboursement contre la grippe saisonnière

Mieux remboursé cette année, pour toutes les personnes à risque, et disponible en pharmacie

Il est important que les groupes à risques puissent se faire vacciner le plus largement et le plus rapidement possible contre la grippe saisonnière. Plus encore cette saison-ci au croisement de la grippe saisonnière et de la COVID-19.

Pour faciliter ça, voici 3 nouveautés cette année :

Un meilleur remboursement du vaccin contre la grippe saisonnière.
Depuis le 1er octobre, l'INAMI a étendu le remboursement à tous les patients identifiés comme à risque dans le cadre de la pandémie de Covid-19.
Depuis ce 5 octobre, toutes les personnes à partir de 50 ans peuvent aller chercher leur vaccin antigrippal à la pharmacie sans devoir obtenir une prescription au préalable.

Dans le cadre de la campagne de vaccination 2020-2021, les vaccins anti-grippe Alpharix tetra®, Influvac tetra® et Vaxigrip tetra® sont remboursés, et le remboursement est plus élevé que l’an dernier. Cliquez ici pour consulter les conditions de remboursement de ces vaccins.

 
De plus, ce 1er octobre, l'INAMI l'a étendu à tous les groupes de patients à risque identifiés dans le cadre de la pandémie de Covid-19 par le Conseil Supérieur de la Santé. Ce sont principalement :

  • les personnes atteintes d'une maladie chronique
  • les femmes enceintes
  • les personnes âgées de 50 ans et plus
  • les personnes qui vivent dans une institution
  • les enfants recevant un traitement à long terme à l'aspirine
  • les personnes travaillant dans le secteur de la santé
  • les personnes vivant avec des patients à risque
  • les éleveurs de volailles ou de porcs

Voici les situations dans lesquelles l'INAMI rembourse les vaccins contre la grippe saisonnière 2020-2021.

Les conditions de remboursement de ces vaccins à partir du 1er octobre 2020 sont aussi accessibles via le programme web INAMI « médicaments »

 

Qui peut prescrire un vaccin contre la grippe saisonnière ?

  • Un médecin
  • Une sage-femme si la patiente est enceinte.
  • Un pharmacien si vous le/la patient(e) a 50 ans ou plus : il peut prescrire lui-même le vaccin au moment où le/la patient(e) va le chercher à la pharmacie (voir ci-dessous).

Les pharmaciens autorisés à prescrire les vaccins : une mesure exceptionnelle 2020-2021 pour les « 50 et plus »

Depuis ce 5 octobre et jusqu’au 2 avril 2021, si vous êtes âgé de 50 ans ou plus, vous pouvez aller directement chercher votre vaccin contre la grippe saisonnière chez le pharmacien, même si vous n’avez pas de prescription.
Dans ce cas, le pharmacien peut faire la prescription lui-même et vous délivrer le vaccin. Vous ne devez donc consulter le médecin qu'une seule fois, pour vous faire inoculer le vaccin.

En tant que patient, cette mesure vous propose une situation sûre et plus rapide. Elle permet aussi d’alléger le travail administratif des médecins. Elle libère du temps et de l’espace, que médecins et patients pourront consacrer à d’autres discussions indispensables concernant la continuité d’un traitement et l’importance d’éviter de reporter des soins nécessaires.

Attention : inoculer le vaccin reste la mission et la responsabilité du médecin : c’est votre médecin qui vous vaccine (ou qui confie ça à un infirmier).

En tant que pharmacien, vous pouvez prescrire vous-même le vaccin si :

  • vous délivrez le vaccin dans une pharmacie publique (cette mesure n'est donc pas valable en pharmacie hospitalière)
  • vous suivez le protocole de prescription établi, et vérifiez notamment l’âge du patient, s’il n’a pas d’allergies connues dangereuses et vous l’informez sur la façon de conserver le vaccin (au frais).
  • vous enregistrez la délivrance du vaccin dans le registre des prescriptions, de sorte que l’information soit disponible dans le Dossier Pharmaceutique Partagé (DPP) du patient.

Plus d'informations

Date de publication: 07/10/2020