Association Belge des Syndicats Médicaux

Nouvelles internationales

L’Association Médicale Mondiale

 

The latest editions of the World Medical Journal is now available on their website

It includes articles on the following topics:

- Welcome Remarks, WMA General Assembly, Berlin, Germany, 7 October 2022 
- Valedictory Speech by the WMA President, Dr. Heidi Stensmyren 
- Inaugural Address by the WMA President, Dr. Osahon Enabulele 
- WMA General Assembly Report 
- WMA International Code Of Medical Ethics 
- WMA Declaration of Berlin on Racism in Medicine 
- WMA Declaration of Edinburgh on Prison Conditions and the Spread of Communicable Diseases 
- WMA Declaration of Venice on End of Life Medical Care 
- WMA Declaration on Discrimination against Elderly Individuals within Healthcare Settings 
- WMA Declaration on Patient Safety 
- WMA Statement on Assisted Reproductive Technologies 
- WMA Statement on Digital Health 
- WMA Statement on Health Hazards of Tobacco Products and Tobacco-Derived Products 
- WMA Statement on Physicians Treating Relatives 
- WMA Statement on the Professional and Ethical Use of Social Media 
- WMA Statement on the Global Burden of Chronic Non-Communicable Disease 
- WMA Declaration on the Protection and Integrity of Medical Personnel in Armed Conflicts and Other Situations of Violence 
- WMA Statement on Workplace Violence in the Health Sector 
- WMA Resolution for Providing COVID-19 Vaccines for All 
- WMA Resolution in Support of Medical Personnel and Citizens of Ukraine in the Face of the Russian Invasion 
- WMA Resolution on Humanitarian and Medical Aid to Ukraine 
- WMA Statement on Occupational and Environmental Health and Safety 
- Interview with the WMA Past President 
- Interview with the WMA President 
- Canada’s Medically Administered Death (MAD) Expansion for Mental Illness: Targeting the Most Vulnerable 
- 2022 Monkeypox Outbreak - Teachings from Concurrent Public Health Emergencies 
- Towards the Ocean-Blue Nautical Medicine 
- WMA Members Share Reflections about One Health Day 2022 
- World Diabetes Day 2022: A Global Call to Action to Improve Diabetes Care

 

La violence contre le personnel de santé en IRAN doit cesser, alerte l'AMM

 

L’Association médicale mondiale (AMM) appelle les autorités iraniennes à mettre fin immédiatement et sans condition aux violences commises contre le personnel de santé.

 

Dans une lettre ouverte au Président iranien, l’AMM rappelle le nombre affolant de comptes rendus d’arrestations et de mauvais traitements commis par les forces de sécurité à l’encontre de personnels de santé. Un médecin a même été tué.

 

Le Président de l’AMM, le Dr Osahon Enabulele a écrit : « Des rapports font état d’ambulances utilisées pour transporter des forces de sécurité et des personnes arrêtées, de médecins forcés à falsifier des dossiers médicaux et des certificats de décès pour dissimuler des faits de violence et de torture. Nous avons également appris qu’à certains endroits, des forces de sécurité avaient empêché des médecins et des infirmières de traiter des manifestants blessés qui ont ensuite été arrêtés dans les services d’urgence ».

 

Il a poursuivi par ces mots :

 

« Nous sommes gravement préoccupés par ces pratiques, qui entravent la prestation de soins de santé à ceux qui en ont besoin et qui manquent à la protection nécessaire du personnel de santé dans l’exercice de ces missions, en violation flagrante des droits humains, notamment le droit à la santé et le droit à la libre expression.
Nous condamnons fermement ces violences choquantes commises par les forces de sécurité, ainsi que les détentions arbitraires et le détournement des équipements médicaux à des fins de répression des manifestations.
Nous sommes solidaires de nos collègues iraniens, nous exigeons que les médecins et les autres personnels de santé bénéficient de conditions de travail sûres et que toutes les personnes puissent accéder aux soins de santé dont elles ont besoin.
Nous appelons à la fin immédiate et inconditionnelle des violences et à l’ouverture d’enquêtes indépendantes qui permettront d’établir les responsabilités des crimes les plus graves commis au regard du droit international en Iran ».

 

Cliquez ICI pour la lettre ouverte

 

 

Liste des politiques adoptées lors de l'assemblée générale de Berlin du 5 au 8 octobre 2022

 

L’Assemblée générale a adopté de nouvelles politiques essentielles, ainsi que des révisions de politiques antérieures, qui reflètent les consensus les plus récents au sein de notre profession.

 

Voici la liste des politiques adoptées lors de cette Assemblée générale :

  • Code international d’éthique médicale de l’AMM révisé
  • Déclaration de Berlin de l’AMM sur le racisme dans la médecine
  • Déclaration d’Édimbourg de l’AMM sur les conditions carcérales et la propagation des maladies transmissibles (révisée)
  • Déclaration de Venise de l’AMM sur les soins médicaux de fin de vie (révisée)
  • Déclaration de l’AMM sur la discrimination contre les personnes âgées dans les soins de santér
  • Déclaration de l’AMM sur la sécurité du patient (révisé)
  • Prise de position de l’AMM sur les technologies de procréation assistée (révisée)
  • Prise de position de l’AMM sur la santé numérique (révisée)
  • Prise de position de l’AMM sur les risques pour la santé du tabac et des produits dérivés du tabac (révisée)
  • Prise de position de l’AMM sur les médecins traitant leurs proches
  • Prise de position de l’AMM sur l’utilisation professionnelle et éthique des réseaux sociaux (révisée)
  • Prise de position de l’AMM sur le fléau mondial des maladies chroniques (révisée)
  • Prise de position de l’AMM sur la protection et l’intégrité du personnel médical dans les conflits armés et les autres situations de violence (révisée)
  • Prise de position de l’AMM sur la violence dans le secteur de la santé (révisée)
  • Résolution de l’AMM en faveur de la fourniture à tous du vaccin contre la Covid-19
  • Résolution de l’AMM en soutien au personnel médical et aux citoyens d’Ukraine face à l’invasion russe
  • Résolution de l’AMM sur l’aide humanitaire et médicale à l’Ukraine
  • Résolution de l’AMM sur la santé et la sécurité professionnelle et environnementale (révisée)

 

Cliquez ICI pour télécharger les politiques.

 

L'AMM vient de publier une mise à jour du Code international d'éthique médicale.

 

Le Code révisé, considéré comme le fondement des principes éthiques des médecins du monde entier, définit et décrit les obligations professionnelles des médecins envers leurs patients, envers les autres médecins et professionnels de santé, envers eux-mêmes et envers la société dans son ensemble. Il a été adopté aujourd’hui à l’unanimité à l’occasion de l’Assemblée générale annuelle de l’AMM, qui s’est tenue à Berlin et a rassemblé des médecins représentants près de soixante associations médicales nationales.

 

Le Code a été élaboré et adopté pour la première fois en 1949 et n’avait pas été révisé depuis 2006. La nouvelle version aborde pour la première fois les questions de l’autonomie des patients, le bien-être des médecins, les traitements à distance et la soutenabilité environnementale.

 

Le processus de révision a duré trois ans au total, au cours desquels l’AMM a tenu plusieurs conférences régionales d’experts et des consultations publiques.

 

Au cours des débats, les propositions les plus polémiques portaient sur l’orientation obligatoire vers un autre médecin, c’est-à-dire l’obligation faite à un médecin qui s’oppose à certaines procédures comme le suicide médicalement assisté ou l’avortement à orienter un ou une patiente vers un médecin n’ayant pas les mêmes convictions. Après des débats considérables, le compromis trouvé a été de ne pas obliger les médecins à orienter leurs patients ou patientes vers un autre praticien en cas d’objection de conscience. Plus précisément, le texte est rédigé comme suit : « l’objection de conscience dont peut se prévaloir un médecin pour s’abstenir d’une intervention médicale légale ne peut être invoquée que si le patient n’en souffre pas, s’il ne subit pas de discrimination et si sa santé n’est pas en danger. Le médecin doit immédiatement et respectueusement informer le patient de cette objection et du droit du patient de consulter un autre médecin qualifié. Il doit en outre donner au patient toutes les informations nécessaires pour lui permettre d’obtenir cette consultation en temps utile ».

 

Le Code précise explicitement que les médecins se doivent de respecter non seulement la dignité et les droits du patient, mais également leur autonomie. Pour la première fois, le Code fait référence à la santé environnementale par la phrase « le médecin devrait s’efforcer de toujours pratiquer la médecine de la manière la plus respectueuse possible de l’environnement afin de réduire au minimum les risques sanitaires environnementaux pour les générations actuelle et futures ».

 

Pour la première fois également est mentionnée la possibilité de traiter un patient à distance. Le Code énonce : « Lorsqu’il assure une consultation ou un traitement à distance, le médecin doit assurer que ce moyen de communication se justifie d’un point de vue médical et que les soins médicaux nécessaires sont assurés. Le médecin doit également informer le patient des avantages et des limites d’une consultation médicale et d’un traitement à distance, obtenir le consentement du patient et assurer le respect de la vie privée de ce dernier. Lorsque cela est approprié sur le plan médical, les médecins doivent privilégier la consultation médicale et le traitement par contact direct et personnel ».

 

Enfin, le Code prescrit que les médecins se doivent de prendre soin de leur propre santé, de leur bien-être et de leurs compétences et au besoin de recourir aux soins qui leur assureront de pouvoir pratiquer en toute sécurité.

 

Téléchargez ICI le code international d'éthique médicale de l'AMM

Date de publication: 05/01/2023