Association Belge des Syndicats Médicaux

Séjour écourté en maternité

Le SPF Santé publique a récemment publié un rapport relatif au projet pilote « accouchement avec séjour hospitalier écourté » qui affiche une note étonnamment positive.

Ce rapport présente les résultats des deux premières années des projets. La troisième année du projet ainsi que les initiatives politiques déjà en cours sont également abordés dans ce rapport. Les projets « accouchement avec séjour hospitalier écourté » ont débuté en juillet 2016 dans le cadre de la réforme du paysage hospitalier et du financement des hôpitaux. Cette réforme vise à assainir les finances des hôpitaux et à les rendre stable pour les années à venir. Au cours des dernières années, nous avons testé plusieurs concepts via des projets pilotes qui étaient déjà applicables à l’étranger, afin d’aider les décideurs politiques à prendre des décisions.

En savoir plus

 

Cliquez ICI pour consulter l'intégralité du rapport d'évaluation du SPF Santé publique

 

Notre Président, le Dr Devos, a d'ailleurs donné son avis à ce sujet dans le journal La Capitale du 19 juillet dernier:

 

« Les ressources financières ne sont pas inépuisables et les durées de séjours chez
nous sont plus longues qu’ailleurs, réduire les séjours en maternité était donc
logique pour nos autorités. Les projets pilotes sont ici intéressants car ils nous
permettent de voir que les mamans étaient satisfaites et ont reçu les soins
nécessaires à leur domicile malgré que rien ne fût prêt autour d’elles. Bien que tout
cela parte d’une mesure d’austérité, je reste optimiste. Si la France y arrive, nous
pouvons le faire aussi. Quant à la surcharge de travail pour le personnel médical et
soignant, je pense que c’est transitoire. Il faut le temps de trouver le bon mode
d’organisation. Enfin, l’argent économisé permettra d’allouer des moyens ailleurs
dans les soins de santé »,
détaille le Dr Philippe Devos, Président de l’Association
Belge des Syndicats Médicaux (ABSyM).

 

Source: Extrait du journal La Capitale (19/07/2019)

 

 

 

Date de publication: 23/07/2019

 

KCE