Association Belge des Syndicats Médicaux

MaSanté

 Portail fédéral unique pour données de santé

 

mijngezondheid

 

Cinq nouveautés ont été ajoutées au portail MaSanté depuis la dernière mise à jour en mars 2019 :

  • les citoyens peuvent trouver des informations claires sur le nutri-score, le label alimentaire qui permet aux consommateurs de choisir des aliments plus sains
  • un tout nouveau volet sur le travail et la santé permet aux citoyens de trouver des conseils utiles pour,par exemple, prévenir le burnout ou tout autre problème lié au stress
  • les patients atteints d’affection chronique peuvent s’informer sur les initiatives de coopération présentes dans leur région
  • le portail indique où les citoyens peuvent trouver des informations fiables sur les maladies rares et enfin, 
  • une liste des contacts utiles dans le domaine des soins de santé est désomais disponible
 
Date de publication: 05/06/2019

 


 

QU'EST-CE QUE MASANTE ? 

Masanté est le portail en ligne aussi appelé "Personal Health Viewer". Ce point d’accès central vous permet de consulter diverses données à caractère personnel concernant votre santé et autres informations relatives à la santé en général. Il s’agit notamment:

  • des informations que vos prestataires de soins (votre médecin généraliste, vos médecins à l’hôpital, votre pharmacien...) sauvegardent et partagent de manière digitale;
  • des informations de votre mutualité (par exemple au sujet de vos remboursements) ou d’autres institutions publiques (par exemple enregistrement du don d’organe) ;
  • des informations concernant les associations de patients via le site de la "Ligue des Usagers des Services de Santé" (LUSS) et concernant les différentes associations de patients atteints d’une même pathologie spécifique.

 

Vous avez des questions à propos de ce portail ? Consultez notre FAQ ou posez votre question en utilisant le formulaire de contact.

 

Source : Masanté

Date de publication: 19/11/2018


 

Masanté fournit désormais aussi des informations sur les prescriptions médicales

 

Masanté  permet désormais  au patient de consulter les prescriptions numériques de son médecin ou dentiste et d’obtenir les notices en quelques clics. Voici l’une des nouvelles fonctionnalités du « personal health viewer », lancé début mai par la ministre De Block.

 

Maggie De Block, ministre de la Santé publique explique : « Aider les gens à jouer un rôle actif dans leurs soins de santé, tel est l’objectif de Masanté. Ce portail leur permet d’accéder rapidement et simplement à différentes données relatives à leur santé et dorénavant aussi à leur médication. Or, il est important de disposer d’informations pertinentes pour pouvoir opérer des choix éclairés. »

 

Le portail Masanté doit devenir la porte d’accès à toutes vos données de santé numériques. Depuis son lancement début mai (plus d’informations ici) par la ministre de la Santé publique Maggie De Block et le SPF Santé publique, le personal health viewer en est déjà à sa seconde mise à jour.

 

Vers une prescription dématérialisée

Importante nouveauté : les citoyens pourront désormais consulter leurs prescriptions médicales en cours, à condition qu’elles leur aient été délivrées par leur médecin ou dentiste au format électronique. (En octobre, 13.648 médecins et 3.733 dentistes délivraient déjà des prescriptions électroniques.) Ceux qui le souhaitent pourront également supprimer une prescription, par exemple s’ils n’en ont plus besoin.

Il s’agit d’une nouvelle étape vers la prescription entièrement dématérialisée. En tant que patient, dans le cadre d’une prescription électronique, vous recevrez encore un papier muni d’un code-barre, mais celui-ci sera également amené à disparaître à terme. Plus encore : vous pourrez indiquer sur Masanté dans quelle pharmacie vous souhaitez aller chercher chaque médicament prescrit. Le pharmacien recevra ainsi la prescription électronique et pourra vous préparer votre médicament. 

médicament. 

 

 

 

 

Vidéos d’information

Plusieurs vidéos d’information sont désormais disponibles sur le portail. L’une d’entre elles explique clairement l’intérêt du personal health viewer pour le citoyen.

Il y a également des vidéos d’instruction destinées à aider les personnes à se connecter au portail. Les premiers retours des citoyens ont, en effet, révélé que certaines personnes rencontraient des difficultés à se connecter. Il existe des tutoriels pour les différents modes de connexion : la carte d’identité électronique, l’application conviviale itsme ou un mot de passe unique. 

 

Double vérification des données

Le portail a permis à plusieurs citoyens de déceler des erreurs ou négligences dans leurs données médicales ou administratives. Ainsi, un citoyen a eu accès au dossier médical d’un homonyme. L’erreur a pu être rectifiée après avoir contacté les prestataires ou établissements de soins concernés.

Il ressort également du feed-back transmis au SPF Santé publique que de nombreux citoyens s’interrogent au sujet des données médicales manquantes. Ce problème peut être dû à différents facteurs. Ainsi, certains prestataires de soins ne tiennent pas encore de dossiers électroniques de leurs patients ou ne mettent pas toutes les données à disposition au format numérique. Des adaptations doivent parfois être apportées au logiciel utilisé au sein de l’hôpital, afin que les patients puissent consulter leurs données via Masanté. Une autre cause très fréquente se situe au niveau des différences dans les règles de partage des données. En effet, certaines plates-formes mettent très rapidement à disposition les données numériques d’un patient, tandis que d’autres patients doivent attendre plus longtemps. À terme, ces règles doivent être harmonisées, afin que tous les citoyens qui le souhaitent puissent consulter rapidement et simplement leurs données de santé.

 

Amélioration continue

Le SPF Santé publique travaille déjà sur la version suivante du personal health viewer, dont le lancement est prévu au printemps 2019. Certaines mutualités auront alors fait le lien avec Masanté, ce qui permettra aux citoyens de pouvoir directement consulter leur dossier de mutuelle personnel depuis le portail. Il sera également possible de signaler les effets secondaires des médicaments via le personal health viewer et les patients pourront, en quelques clics, accéder à leur dossier de soins infirmiers à domicile.

Outre ces nouveautés, les différents acteurs de terrain s’efforcent d’améliorer et d’élargir la gamme existante de produits et services. Par exemple, de nombreux hôpitaux mettent un nombre croissant d’informations numériques à disposition de leurs patients.

 

S’y retrouver grâce au portail Masanté

L’objectif de Masanté est clair : rendre accessibles via une porte d’accès unique, le personal health viewer, toutes les données de santé disponibles pour les citoyens, mais dispersées entre différentes sources et plates-formes. En prévoyant une même porte d’accès, les gens ne devront plus chercher eux-mêmes à quel endroit est enregistrée quelle information. Et grâce à l’accès numérique, ils sont en mesure de consulter bien plus facilement et rapidement leurs données médicales. Cela confère aux citoyens davantage de possibilités de jouer un rôle actif dans leurs soins, par exemple en augmentant leur adhésion au traitement, en opérant des choix plus éclairés en matière de santé ou en dialoguant avec les prestataires de soins au sujet de leur santé et de leur éventuel traitement.

 

Source: Communiqué de presse Maggie De Block 16/11/2018

 
Date de publication: 19/11/2018 
 

La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, a lancé le 8 mai 2018  MaSanté, un nouveau portail en ligne qui donnera un aperçu de toutes les données de santé tant médicales qu'administratives qui sont disponibles par voie électronique. Ce portail concerne tous les citoyens belges. Maggie De Block espère ainsi que le citoyen-patient devienne le co-pilote de sa santé...

 

"Nos citoyens et patients ne veulent pas simplement subir un traitement ; ils souhaitent aussi avoir leur mot à dire. Cet outil facilitera leur participation. Masanté permet notamment aux citoyens d'accéder à toutes les données relatives à leur propre santé et pouvant être consultées en ligne, ce qui fait qu'ils sont mieux informés et qu'ils peuvent jouer un rôle plus actif dans leurs soins.

 

Rassembler les données éparses

MaSanté est censé "fédérer" les données médicales et administratives (on pense aux déclarations anticipées) qui sont dispersées aujourd'hui sur plusieurs plateformes plutôt méconnues des Belges.

"Une fois connecté sur le portail de Masanté, le citoyen pourra cliquer sur des liens renvoyant vers toutes les autres plateformes disposant de données de santé le concernant. Ainsi, Masanté deviendra le personal health viewer de chaque citoyen : le portail offre un aperçu du type de données de santé disponibles en ligne pour la personne concernée qui, en un seul clic, sera renvoyée vers la bonne plateforme où elle pourra ensuite consulter ses données. Grâce à l'authentification unique (single sign-on), le citoyen ne doit s'identifier qu'une seule fois sur Masanté. L'identification peut alors se faire à l'aide d'un lecteur de carte eID ou de l'application itsme®."

Que figure-t-il pour le moment sur MaSanté ? Le résumé du dossier médical chez le médecin généraliste et les données venant des hôpitaux. C'est peu de chose pour le moment mais l'offre sera élargie dans les mois à venir.

Pour le moment, en réalité, MaSanté contient des données différentes en fonction du patient en raison du fait que les plateformes existantes ne fonctionnent pas à la même vitesse et les règles relatives au partage des données varient d'une plateforme à l'autre. Certaines données ne sont pas visibles.

Autre "problème" : le médecin doit les avoir encodées au préalable et le patient doit avoir donné son autorisation.

 

Associations de patient

"Nous travaillons de façon étroite avec toutes les parties concernées pour que chaque patient ait au plus vite et facilement accès à ces données", souligne Maggie De Block. "Aujourd'hui, certains trouveront déjà beaucoup de données, d'autres moins. Mais cela ne doit pas nous empêcher de lancer le portail Masanté. Bien au contraire, le fait que les patients utiliseront régulièrement cet outil dans la pratique nous permettra de l'affiner et de l'optimaliser davantage."

Le SPF Santé publique collabore avec les associations représentatives des patients (la Vlaams Patiëntenplatform, la Ligue des Usagers des Services de Santé, Patiënten Rat & Treff) dans le cadre du développement de ce nouveau portail, ainsi qu'avec différentes plateformes mettant des données à disposition des patients en ligne.

 

Données actuellement disponibles sur Masanté

 

Dès aujourd'hui :

  • des données médicales telles que le résumé de son dossier chez le médecin généraliste, des rapports et résultats d'examens d'hôpitaux, des informations relatives aux implants, etc. ;
  • gestion du consentement éclairé (autorisation aux prestataires de soins d'échanger des données médicales par voie électronique) ;
  • enregistrement en tant que donneur d'organes et déclarations anticipées.

 

À terme, possibilité d'accès :

  • à la plateforme numérique de sa mutualité ;
  • aux informations relatives aux médicaments, telles que les prescriptions électroniques et le schéma de médication ;
  • aux données relatives aux vaccins ;
  • aux dépistages systématiques ;

etc.

Source: le journal du médecin

 

Date de publication: 15/05/2018


 

 

Date de publication: 05/06/2019