Association Belge des Syndicats Médicaux

Réaction du Dr Moens, Vice-Président de l'ABSyM, à l'article paru dans Le Soir du 13/11/2014: "A l'hôpital aussi il faut comparer les prix"

« Chers membres de la rédaction,

 

Dans l’article intitulé « A l’hôpital aussi il faut comparer les prix », vous affirmez que l’accord du gouvernement fédéral mentionnerait qu’une limitation à 100% des suppléments sur les chambres individuelles serait reprise. Cela ne reflète pas du tout la réalité. Le 14 juillet dernier, le CD&V a introduit un projet de loi visant à limiter à 100% les suppléments sur les chambres individuelles et à ne pas dépasser un montant de 1000 € par mois d’hospitalisation et ce, pour l’ensemble des médecins traitants. Il est loisible à chaque femme ou homme politique d’introduire un projet de loi, mais ce dernier ne devient pas automatiquement une loi. Le gouvernement réalise pleinement que l’exécution de ce projet de loi reviendrait à mettre tous les hôpitaux dans le rouge. Celui-ci n’est donc pas repris dans l’accord de coalition. Ce n’est d’ailleurs pas le rôle du gouvernement de rendre les assurances-hospitalisation des Mutualités chrétiennes plus rentables qu’elles ne le sont déjà.

 

Dr Marc Moens, Vice-président de l’ABSyM. »


Cliquez ici pour lire l'article concerné