Association Belge des Syndicats Médicaux

Communiqué de l'ABSyM : Maggie De Block est-elle toujours reconnue en qualité de médecin agréé ?

Hier, lors d’un reportage du journal « Het Laatste Nieuws », relatif à la visite du Dr Maggie De Block aux Médecins du Monde, le journal proclamait « Arts ben je voor het leven » autrement dit  « médecin, tu resteras toute la vie ».

 

La fièvre électorale envahit également le Dr Maggie De Block. Le mois dernier elle consacrait une interview au journal hebdomadaire « HUMO » en précisant qu’elle aimerait volontiers reprendre ses fonctions de médecin généraliste après avoir vécu sa carrière politique. Et, lors d’une interview du journal « Het Laatste Nieuws », elle pose en arborant fièrement son stéthoscope autour du cou.

 

La question se pose à savoir si le médecin généraliste, Maggie De Block, peut simplement envisager de reprendre une carrière de médecin de famille après avoir vécu son mandat politique ? Peut-être pas immédiatement. Etant donné que le Dr De Block n’a fort probablement pas effectué de service de garde ces dernières années et qu’elle n’arrivera pas à rassembler 500 attestations de ses patients par an, il est fort probable qu’elle perde son agrément de médecin généraliste à l’instar de plus ou moins 6.000 autres médecins généralistes Belges qui, malgré leur activité professionnelle spécifique, tels que les médecins dans les centres de toxicomanie ou centres destinés au planning familial, les soins psychiatriques ou les services d’urgence, qui eux risquent de perdre leur agrément lors des prochaines années.

 

L’Association Belge des Syndicats Médicaux (ABSyM) estime que cette épée de Damoclès est une menace majeure pour les 6.000 médecins généralistes qui risquent de perdre leur agrément. L’ABSyM plaide en faveur d’un statut particulier destiné à ces groupes spécifiques de médecins généralistes. L’ABSyM souhaiterait que les politiciens soient attentifs à cette problématique. Nous espérons ne pas devoir attendre, jusqu’au jour où la secrétaire d’Etat et consoeur Maggie De Block perde son agrément de médecin généraliste, pour percevoir la solution adéquate.

 

Le Dr Marc Moens                                                               Le Dr Roland Lemye

Vice-Président de l’ABSyM                                                 Président de l’ABSyM

 

Pour plus d’information sur ce communiqué de presse:

David Desmet, responsable de la communication de l’ABSyM, attaché du Président

david.desmet@absym-bvas.be, 0491/233.000