Association Belge des Syndicats Médicaux

Masques utilisation

Avis et consignes  du comité de concertation, du SPF Santé, de Sciensano, du Risk Assesment Group et de l'AFMPS

09/07/2020 LE COMITÉ DE CONCERTATION ÉLARGIT L’OBLIGATION DU PORT DU MASQUE EN BELGIQUE

Le Comité de concertation s’est réuni ce jeudi 9 juillet en présence des membres du Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES). À cette occasion, ces derniers ont remis un nouveau rapport aux responsables politiques dans lequel ils recommandent un élargissement de l’obligation du port du masque. Ils rejoignent ainsi l’avis émis par le Conseil Supérieur de la Santé. Sur cette base, le Comité de concertation a décidé d’élargir l’obligation du port du masque, suivant ainsi les nouvelles recommandations du GEES.

Pour mémoire, le port du masque était déjà obligatoire dans un nombre limité de situations, comme les transports en commun ou lors de l’exercice de profession avec contacts rapprochés (coiffure, etc.) par exemple.

 

À partir du samedi 11 juillet, le port du masque sera également imposé :

  • dans les magasins et les centres commerciaux ;
  • dans les cinémas, les salles de spectacle ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les musées et les bibliothèques.

Cette liste pourrait être amenée à évoluer dans le temps, en fonction de la situation épidémiologique de notre pays. Le port du masque reste toujours fortement recommandé dans les autres situations.

 

Les citoyens qui ne respectent pas l’obligation de port du masque dans les situations précitées s’exposent à une sanction pénale comme prévu dans l’arrêté ministériel. De plus, l’arrêté ministériel prévoira spécifiquement la possibilité de fermeture des établissements qui enfreindraient les règles en vigueur de manière répétée.

 

Pour rappel, les masques ne sont jamais obligatoires pour les enfants de moins de 12 ans. Des dispositions particulières sont également prévues pour les personnes qui ne peuvent pas porter un masque pour des raisons médicales.

 

Un Conseil National de Sécurité électronique entérinera cette décision ce vendredi.

 

Les autorités rappellent et soulignent avec insistance que le masque est une protection supplémentaire qui ne dispense pas du suivi des six « règles d’or » relatives au déconfinement, à savoir :

  • Appliquer les mesures d’hygiène comme le lavage régulier des mains ;
  • Favoriser les activités en extérieur ;
  • Apporter une attention particulière pour les groupes vulnérables ;
  • Garder autant que possible une distance de sécurité d’1m50 ;
  • Limiter les contacts (15 personnes par semaine) ;
  • Limiter la taille de vos rassemblements (15 personnes).

Ces six règles d’or restent la première ligne de défense contre le virus.

 


 

Juin 2020  Mise à jour des recommandations sur l'utilisation des masques buccaux lors de la pandémie de COVID-19

 


 

07/05/2020  NOUVEAU Directives pratiques pour l'utilisation de masques buccaux en tissu  (RMG) (07/05/2020)

 

 


14/04/2020 Consensus sur l’usage rationnel et correct des masques buccaux en période de pandémie COVID 19​ (RMG, version 14/04/2020):

 

Vous pouvez le consulter ici

 


 

21/03/2020 UTILISATION DES MASQUES Communication au sujet de l’avis 9577 datant du 16 mars 2020 du Conseil supérieur de la Santé et des consignes du Risk Assessment Group 

 

Vous trouverez ici une communication au sujet de l’avis 9577 datant du 16 mars 2020 du Conseil supérieur de la Santé et des consignes du Risk Assessment Group sur l’utilisation des masques.

 


 

20/03/2020 RECOMMANDATIONS POUR L'UTILISATION CORRECTE DES EQUIPEMENTS DE PROTECTION

 

Chers tous,


Comme vous l’avez certainement déjà entendu, une livraison importante de masques de protection est arrivée en Belgique la nuit dernière.
Le secteur des soins infirmiers à domicile en sera aussi bénéficiaire, ce qui est une très bonne chose.
Le transport s’organise…
Vous comprendrez aussi certainement l’importance d’une utilisation correcte de ces équipements de protection (éviter les contaminations, mais aussi éviter les gaspillages… !).

Nous vous invitons à consulter les recommandations de Sciensano sur leur site web (https://epidemio.wiv-isp.be/ID/Pages/2019-nCoV_procedures.aspx).

Nous vous joignons également les recommandations de Sciensano concernent les masques en tissu.

Vous trouverez ci-dessous les principales choses à retenir de ce document.

 

Pourquoi des masques réutilisables, lavables ?

  • Parce que les masques jetables risquent d'être rares
  • Parce que nous devons nous concentrer sur les facteurs qui sont à l'origine de la plus grande prolifération
  • Parce que les masques réduisent à la fois le nombre de gouttes chargées de virus qui sont inhalées et la capacité de toucher le nez et la bouche

Avantages

  • En l'absence d'alternative, le public peut improviser une protection respiratoire à partir de t-shirts, d'écharpes ou d'autres tissus, même s’ils ne sont pas aussi protecteurs que les masques médicaux ou les respirateurs.
  • C'est une meilleure alternative pour le public que les mauvaises alternatives (comme les masques jetables qui sont lavés ou bouillis) que les gens pourraient utiliser en cas de pénurie de masques.
  • Offrir un masque lavable à la population peut réduire la panique du public, peut être une solution aux augmentations soudaines de la consommation et peut réduire la pénurie de masques jetables pour les prestataires de soins de santé.

Inconvénients

  • Les masques en tissu (par exemple en coton ou en gaze) ne sont dans aucune circonstance recommandés par l'OMS.
  • Il n'existe actuellement aucun moyen simple et fiable de décontaminer les masques et de permettre aux gens de les utiliser plusieurs fois en toute sécurité.
  • Leur utilisation peut donner aux utilisateurs un faux sentiment de protection qui pourrait les inciter à prendre des risques.
  • Non recommandé pour les prestataires de soins de santé.

 

Bien à vous,

 

Joëlle Pieters
Chef de Cellule Organes d’avis et Réglementation
DG Soins de Santé
Service Professions de santé et Pratique professionnelle

Date de publication: 09/07/2020