Association Belge des Syndicats Médicaux

Information scientifique

Une mise à jour de la fiche d'information a été publiée le 14 juin et contient de nouvelles informations sur le CoVID-19 chez les enfants et les femmes enceintes, sur la transmission du SRAS-CoV-2, la ventilation, la sérologie, etc. Il y a également de nouvelles rubriques sur l'hypoxie silencieuse et la génétique. Les modifications sont surlignées en jaune dans le texte.

 

Vous pouvez consulter ici la mise à jour du fact sheet (version 5 14/06/2020)

 

 

Informations Générales

L'épidémie a débuté dans la ville de Wuhan chez des personnes qui présentaient une pneumonie de cause inconnue et qui, pour la plupart, avaient visité le marché alimentaire de Huanan (avec poissons, fruits d​e mer et animaux vivants). Ce marché a été fermé le 1er janvier 2020. Les recherches ont montré que le premier groupe de personnes infectées comptait 41 personnes ayant développé des symptômes entre le 8 décembre 2019 et le 2 janvier 2020.

 

Agent pathogène

Les résultats du séquençage du génome entier indiquent un nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) comme pathogène causal. Les coronavirus sont des virus à ARN encapsulés. Le SARS-CoV-2 utilise le récepteur ACE2 pour pénétrer dans les cellules.

 

Mode de transmission

La transmission se fait principalement de personne à personne par gouttelettes. Les gouttelettes infectieuses sont transmises par exemple en toussant ou en éternuant ou en touchant ces gouttelettes sur des objets et des surfaces (par exemple les poignées de porte).​

 

Symptômes

Les symptômes les plus fréquents sont la fièvre, la toux et la dyspnée. Autres symptômes d'infection virale tels qu'une fatigue etrême ou des douleurs musculaires peuvent également apparaître. Un symptôme spécifique souvent signalé dans les cas bénins est la perte soudaine du goût et de l'odorat.
L'infection peut causer une maladie bénigne, une pneumonie légère ou une pneumonie sévère. Dans 80% des cas les infections sont bénignes. Certaines personnes ne présentent que très peu ou pas de symptômes.​

 

Groupes à risques

Le risque augmente nettement avec l'âge. Les personnes de plus de 65 ans et certainement de plus de 80 ans sont particulièrement à risque. Les affections sous-jacentes telles que les maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales graves, le diabète, l'immunosuppression ou une maladie maligne active augmentent également le risque d'une évolution grave.​

Bien entendu, une attention particulière doit également être accordée aux groupes vulnérables tels que les femmes enceintes et les jeunes enfants. Selon toutes les données actuellement disponibles, la maladie est bénigne chez les enfants, même les très jeunes enfants de moins d'un an. Les femmes enceintes ne semblent pas non plus courir de risques accrus par rapport à la population générale.

 

Diagnostic

Le virus peut être détecté dans un prélèvement du nez/gorge. Le test peut être effectué dans différents laboratoires. Cependant, comme il y a une pénurie mondiale de produits chimiques nécessaires pour réaliser ce test, tous les patients ne sont pas testés. Dans nos procédures vous trouvez des informations concernant les personnes devant être testées.

 

Traitement

Il n'existe actuellement aucun vaccin ou traitement spécifique pour la COVID-19. Le traitement de support (par exemple l’administration d'oxygène ou la respiration artificielle) est le plus important. Plusieurs études sont en cours avec des médicaments qui ont montré une activité in vitro contre le virus.

Date de publication: 24/06/2020