Association Belge des Syndicats Médicaux

Consultations ambulatoires

Instructions pour les médecins

04/05/2020 Reprise des ctivités ambulatoires

À compter du 14 mars 2020, des directives ont été publiées par le Comité Hospital & Transport Surge Capacity en vue d'annuler et de reporter toutes les consultations, examens et interventions non essentielles dans tous les hôpitaux généraux, universitaires et de réadaptation et les cliniques privées de notre pays, afin de garantir la capacité à fournir les meilleurs soins possibles aux patients atteints de COVID-19.

 

Cette mesure a ensuite été déclarée applicable aux soins ambulatoires dans les cabinets privés par une directive de Sciensano. 

 

Mais dans une lettre du SPF santé du 30/04/2020, les médecins reçoivent des indications sur la manière et les conditions dans lesquelles les soins ambulatoires peuvent être repris à partir du 4/05/2020

 

Pour ce faire, un processus de réflexion sur la reprise progressive des activités a été engagé en concertation avec les organisations représentatives des professionnels de la santé.

 

En concertation avec les autorités fédérales et en accord avec les associations professionnelles concernées, le GBS-VBS a pris l'initiative de mettre à disposition un cadre de référence pour chaque spécialité concernant la nécessité et l'urgence des soins. Ce cadre de référence est dynamique et sera systématiquement mis à jour. Il sera validé par le Bureau élargi du Conseil supérieur et sera ensuite publié sur notre site web.

 

Liste des degrés d'urgence par spécialité

Si vous souhaitez consulter la liste informative dans votre spécialité, il vous suffit de cliquer sur votre spécialité pour avoir accès au tableau comportant la liste.
Les trois premières cases concernent, par ordre décroissant, le degré d'urgence de certaines maladies à diagnostiquer ou à traiter.
Les cases A et B indiquent la priorité des interventions prévues.


Il va sans dire que la disponibilité des établissements de santé doit également être vérifiée et que la sécurité du travail pour les patients et les professionnels de la santé doit être garantie.
En plus de ces recommandations indicatives, chaque médecin reste responsable des besoins spécifiques de chaque patient.

 

 

Afin de vous permettre de communiquer facilement dans votre propre spécialité, le GBS a créé un certain nombre de forums de concertation. Bientôt, vous pourrez vous y connecter en demandant simplement un mot de passe.

Si vous avez des questions concernant la liste informative de votre spécialité, veuillez contacter le comité directeur de votre association professionnelle/scientifique. Si vous avez des questions d'ordre général, veuillez vous adresser à : ClaeysdonaldVBSlist@telenet.be

 

 


 

17/04/2020  COVID-19 - PROCEDURE POUR LES SOINS AMBULATOIRES DANS UN CABINET PRIVE (sciensano)

 

1. Contexte
Depuis le 14 mars 2020, toutes les consultations, examens et interventions non essentielles dans tous les hôpitaux généraux, universitaires et centres de revalidation de notre pays sont reportés, afin de garantir la capacité de fournir les meilleurs soins possibles aux patients COVID-19.Cettemesure s'applique également aux soins ambulatoires, dans les cabinets privés.

 

Les activités suivantes sont considérées comme essentielles et doivent être maintenues :

  • le traitement des maladies chroniques dont la suspension entraînerait une détérioration irréversible ou inacceptable de l'état de santé ;
  • le traitement des affections psychiques qui, au regard de la clinique, doivent être traitées urgemment ;
  • les actes préventifs essentiels, notamment la vaccination (principalement chez les enfants de moins de 15 mois) et le dépistage néonatal.

 

La poursuite des soins n'est possible que si elle peut avoir lieu en respectant les mesures de distanciation (voir ci-dessous).

 

Il est également important que les prestataires de soins qui travaillent aussi (partiellement) dansun hôpital restent disponibles à tout moment pour leur contribution à l’activité hospitalière.

 

2. Mesures

  • Portez une attention particulière aux mesures d'hygiène générales.

  • Lorsque le patient est un cas possible1 de COVID-19 :
    • donnez un masque chirurgical au patient
    • portez un masque chirurgical2, blouse, lunettes et des gants si vous examinez le patient
    • lavez-vous les mains après la consultation avec du savon ou utilisez une solution hydroalcoolique ;
    • désinfectez votre stéthoscope, ou tout autre matériel médical en contact avec le patient ;
    • désinfectez les surfaces horizontales avec contacts fréquents (table d’examen, poignée de portes, table…) par le désinfectant que vous utilisez habituellement (le coronavirus est sensible à tous les désinfectants ; pour la Chlorhexidine, l’efficacité n’est pas confirmée).

  • Prenez toutes les mesures possibles pour éviter que plusieurs personnes se retrouvent au même moment dans une petite pièce fermée :
    • travaillez uniquement sur rendez-vous ;
    • prévoyez suffisamment de temps entre les rendez-vous pour garder la salle d’attente vide.


1 Personne chez laquelle des symptômes d’infection aiguë des voies respiratoires inférieures ou supérieures apparaissent ou s’aggravent chez un patient ayant des symptômes respiratoires chroniques.
2Peut être porté dans des conditions épidémiques pendant 8 heures quel que soit l'ordre des interventions, sans sortir, sous certaines conditions (cf. avis du Conseil Supérieur de la Santé 2020).

  • peut être conservé à cette fin (autour du cou) mais jamais dans le sac ;
  • peut être conservé dans un endroit où il n'y a pas de risque de contamination (par exemple dans une pochette en papier individualisée ou dans un récipient personnalisé lavable)
  •  ne peut jamais être touché sur le devant ;
  •  doit être enlevé immédiatement dès qu'il y a des salissures visibles

 

 


 

 

21/03/2020 Vous trouverez ici les procédures émises par le SPF santé quant aux " soins ambulatoires dans un cabinet privé"

 

 


 

15/03/2020 Vu la gravité de la situation, il nous est demandé de limiter les contacts dans les cabinets médicaux extrahospitaliers comme dans les hôpitaux ceci pour diminuer autant que possible la transmission du virus.  

 

Nous devons assurer que les soins URGENTS et NÉCESSAIRES à condition de ne pas prendre de risques


Nous vous conseillons donc de reporter tous les traitements non urgents et de résoudre téléphoniquement ou par mail un maximum de problèmes.

 


Si un patient urgent se présente à la consultation,  il faut alors faire en sorte que:

 

  • De le recevoir sur rendez-vous strict
  • Ne pas avoir deux patients dans la salle d’attente sauf si une distance de 2 mètres peut être respectée entre deux malades.
  • La consultation sera limitée au problème urgent pour être la plus courte possible.
  • Le patient doit venir seul ou accompagné d’une seule personne.
  • Un enfant ne pourra être examiné que s’il est lui-même patient. En aucun cas, il ne pourra accompagner un patient adulte

 

 Veillez à 

  • Refuser de recevoir tout patient suspect d’infection respiratoire
  • Désinfecter des surfaces touchées par le patient avant d’accueillir le suivant
  • Porter des  gants
  • Retirer de votre salle d'attente revues et autres ( prospectus)

Ne prenez aucun risque

Date de publication: 07/05/2020