Association Belge des Syndicats Médicaux

Trop de dossiers enlisés dans les méandres de l'administration

Dans une lettre commune adressée au gouvernement, l'ABSyM, le Cartel et l'AADM demandent instamment une révision de la procédure actuelle de mise en œuvre des accords de la Convention. À l'heure actuelle, trop de dossiers prennent du retard, ce qui engendre une certaine irritation.

 

Bruxelles, le 7 septembre 2021

 

La lettre est adressée au Premier ministre Alexander De Croo, au ministre des Affaires sociales Frank Vandenbroucke et à la secrétaire d'État au budget Eva De Bleeker. Ce n'est pas une coïncidence si cette dernière est également destinataire de cette lettre. Les trois syndicats de médecins considèrent que le passage obligatoire par le département du budget est la cause de la lenteur de la mise en œuvre des dossiers approuvés.

 

Les médecins qui ont accepté l'accord médico-mutualiste au début de 2020 se sentent maintenant floués, indique la lettre. Les syndicats de médecins demandent que la procédure actuelle soit revue afin que les accords conclus puissent entrer en vigueur plus rapidement. A défaut, cela pourrait conduire à un déconventionnement lors d'un accord ultérieur.

 

Cliquez ICI pour la lettre qui n'est disponible qu'en néerlandais.