Association Belge des Syndicats Médicaux

Trois nouveaux ministres pour les professionnels de la santé

 

Au niveau wallon, à la santé, ce sera Christie Morreale, PS. Elle sera aussi Vice-Présidente, Ministre de l’Emploi, de l’Action sociale, de la Santé et de l’Égalité des chances.Elle est arrivée en politique par le truchement de Laurette Onkelinx. Elle en partage le terreau d'origine, à Ougrée, ainsi que le tempérament, les combats et le sourire débridé. Très jeune, Christie Morreale se fait remarquer par le président du PS Elio Di Rupo qui lui propose en 2003 de devenir l'une des vice-présidentes du parti. Elle n'a alors que 28 ans et est inconnue du grand public. Elle conservera cette fonction jusqu'en 2011, date à laquelle elle deviendra sénatrice. A Liège, elle est proche de Jean-Pascal Labille et formait un ticket avec Jean-Claude Marcourt pour tirer la liste régionale. Avec un score de 13.287 voix, elle a pris du galon parmi les personnalités socialistes du cru.

 

A la Fédération Wallonie-Bruxelles, ce sera Bénédicte LinardEcolo qui sera aussi, Ministre de la petite enfance, de la culture, des médias, de la santé et des droits des femmes. Agée de 43 ans, cette romaniste de formation avait auparavant enseigné le français à Anderlecht. Elle est arrivée en politique en 2009 au cabinet du ministre wallon Jean-Marc Nollet.

Elle s'est lancée dans la politique locale, à Enghien, en 2012, avant de remplacer au parlement wallon le bourgmestre Olivier Saint-Amand. Entre 2014 et 2018, elle a été échevine des Finances.

 

Enfin, pour les hôpitaux universitaires, ce sera la surprise venue des libéraux: Valérie Glatigny, MR. Elle sera aussi Ministre de l’Enseignement supérieur, de l’Enseignement de Promotion sociale, de la Recherche scientifique, des Hôpitaux universitaires, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de Justice, Promotion de Bruxelles, de la Jeunesse et du Sport.

 

Trois personnes donc pour affronter des défis très importants comme les pénuries de médecins, l’avenir des hôpitaux, la mise en réseau, la prévention…

 

Sans oublier le numérique qui aura aussi au gouvernement wallon son ministre en la personne du ministre-président MR sortant, Willy Borsus, qui sera Vice-président, et ministre en charge de l'Économie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du Numérique, de l'Aménagement du territoire, et de l'Agriculture.

 

Source: Le Spécialiste