Association Belge des Syndicats Médicaux

Le modèle de prescription de médicaments change et l’INAMI cesse la livraison de carnets de prescription

 

Bruxelles, le 3 juillet 2019

 

À compter du 1er janvier 2020, la prescription électronique de médicaments devient obligatoire pour les patients ambulatoires. Les médecins âgés de 64 ans ou plus en sont exemptés. En outre, la prescription sur support papier peut encore être utilisée lors des visites (à domicile) ou en cas de force majeure. La nouveauté réside dans le changement des données mentionnées sur la prescription papier et dans l’arrêt du service d’impression et de distribution des carnets de prescription par l’INAMI.

 

L’obligation d’utiliser la prescription électronique pour les patients ambulatoires débutera le 1er janvier 2020 et ce, aussi bien pour les médecins généralistes que pour les médecins spécialistes. Grâce à l’ABSyM, cette obligation ne s’applique pas aux prescripteurs actuellement âgés d’au moins 64 ans. Au cours d’une visite à domicile, d’une visite en institution ou en cas de force majeure (situation d’urgence), les médecins peuvent continuer à prescrire sur support papier.

 

La nouveauté réside dans les quelques changements qui seront apportés à la prescription de médicaments sur support papier, résultant des modifications relatives à la durée de validité des prescriptions. La manière dont ces adaptations apparaîtront précisément doit encore être décidée par le Comité de l’assurance.

 

Il est important de signaler que cette nouvelle mesure implique que l’INAMI cessera l’impression et la livraison de carnets de prescription. Au 1er janvier 2020, il ne sera donc plus possible de commander des prescriptions sous format papier auprès de l’INAMI. Jusqu’à cette date, les médecins peuvent commander un maximum de 25 carnets (de 100 feuilles) [1].

 

Dr Philippe DEVOS

Président
 

 

[1] https://www.riziv.fgov.be/fr/professionnels/information-tous/Pages/commande_carnets_prescription.aspx