Association Belge des Syndicats Médicaux

L’ABSyM s’abstient lors du vote sur le budget 2022

Le Comité de l'assurance a approuvé aujourd'hui la proposition de budget pour les soins de santé en 2022.  L'ABSyM s'est abstenue lors du vote. Le budget proposé est insuffisant pour compenser les énormes efforts consentis par les médecins dans la lutte contre le coronavirus et la diminution de leurs revenus liée à cette pandémie.

 

Bruxelles, le 4 octobre 2021.

 

Dans les remarques sur la note budgétaire que l'ABSyM a soumises au Comité de l'assurance de l'INAMI, elle s’exprime clairement : « Les médecins restent les parents pauvres de cette note ». Les médecins s'attendaient à être rémunérés équitablement pour leur excellent travail et leurs efforts sans relâche pendant la pandémie. Mais il y a peu de signes de cette compensation dans la note budgétaire.

 

Le Comité de l'assurance reprend la norme de croissance de 2,5 %, mais une grande partie du budget ainsi libéré est consacrée à des mesures de réduction des coûts pour les patients.  Il n'y a rien de mal à cela en soi, mais pour les médecins, il reste trop peu pour accroître la valeur de leurs prestations.  En outre, il ne subsiste aucune marge de négociation au sein de la commission nationale médico-mutualiste.

 

Le choix de la délégation de l'ABSyM de s'abstenir et de ne pas voter contre est un geste par lequel l'ABSyM indique que la porte reste ouverte pour de nouvelles concertations.

 

Cliquer ICI pour l’analyse et les remarques de l’ABSyM.

 

Dr. Luc Herry

Président de l’ABsyM