Association Belge des Syndicats Médicaux

L’ABSyM réclame un honoraire correct et uniforme pour tous les médecins dans le cadre des projets de soins intégrés

 

Actuellement, des projets de soins intégrés sont expérimentés sur l’ensemble du pays. Tant qu’un honoraire correct et uniforme pour tous les médecins généralistes n’est pas à l’ordre du jour, l’ABSyM émettra des réserves.    

 

Ces projets sont variés et consistent en une prise en charge multidisciplinaire de diverses pathologies. Des gains d’efficience sont notamment escomptés grâce à une diminution des hospitalisations, de la consommation des médicaments, de la fréquentation des urgences, mais également grâce à une meilleure communication entre les prestataires de soins.

 

Ceux-ci requièrent de nombreuses réunions chronophages. Pour chaque projet, il existe des honoraires médicaux à l’acte et à l’heure, ce qui conduit, pour une prestation identique, à des différences d’honoraires dans tout le pays.

 

On y observe, pour les médecins, un dumping des tarifs et le danger de voir apparaître une ubérisation de la profession.

 

Si des tarifs nationaux ne sont pas définis, alors l’ABSyM recommandera le boycott de ces projets. Un tarif horaire devrait s’élever au moins à 4 fois le tarif d’une consultation (26,27€ pour un médecin accrédité), frais de déplacements non compris.

 

Il est inacceptable pour l’ABSyM que des gains d’efficience soient réalisés sur le dos des médecins et de leurs honoraires.

 

 

Dr Philippe DEVOS,                       Dr Dirk SCHEVENEELS,                       Dr Luc HERRY,

Président                                        Vice-Président                                   Vice-Président