Association Belge des Syndicats Médicaux

L’ABSyM et le Cartel veulent une rémunération décente pour les médecins spécialistes en formation

 

Dans une lettre commune adressée à Pedro Facon (directeur général du SPF Santé publique), l’ABSyM et le Cartel réclament un contrat pour les médecins spécialistes en formation (MSF) avec un salaire mensuel brut de 3.782,- euros pour la première année et jusqu’à 6.243,- euros pour la septième année.  Outre un salaire décent, les MSF pourraient également bénéficier d’une indemnité pour les services de garde et d’avantages extra-légaux.

 

 Bruxelles, le 15 septembre 2020.

  

« Le fonctionnement de nombreux hôpitaux est très fortement tributaire du MSF » peut-on lire dans leur courrier (*).  Dans de nombreux hôpitaux, les services de garde sont effectués en grande partie et même presque exclusivement par les MSF.  L’ABSyM et le Cartel soulignent que les honoraires forfaitaires de permanence , qui peuvent s’élever à plusieurs millions dans les grands hôpitaux, servent à financer ces services de garde.

 

Les deux syndicats médicaux sont favorables à des contrats génériques que le médecin spécialiste en formation, le maître de stage et l’hôpital pourraient conclure.  Pour un contrat de base de 48h, ils proposent un salaire mensuel brut de 3.782,- euros la première année, de 3.933,- euros la deuxième année, de 4.083,- euros la troisième année et jusqu’à 6.243,- euros la septième année.

 

Le contrat de base proposé par l’ABSyM et le Cartel prévoit également des montants concrets pour les services de garde.  Pour une garde de nuit intramuros, le MSF peut compter sur une indemnité d’au moins 150,-€ en semaine et de 300,-€ le WE et les jours fériés.  Les MSF ont droit à une indemnité forfaitaire de 50,-€ en semaine et de 75,-€ le WE et les jours fériés.

 

Pour l’ABSyM et le Cartel, le MSF pourrait également bénéficier de 22 jours de vacances annuelles et 11 jours pour tout travail scientifique.  Le service de stages devrait également prévoir un budget de formation d’environ 1.000,-€.  De plus, l’hôpital pourrait également accorder au médecin stagiaire des avantages extralégaux tels qu’une assurance groupe, une indemnité pour les frais encourus, une assurance hospitalisation, etc…

 

Ces avantages extra-légaux ne sont pas repris dans la convention collective.

 

Dr Reinier Hueting,                                                                               Dr Philippe Devos,

Président ASGB/Cartel                                                                          Président ABSyM-BVAS

 

Dr Robert Rutsaert,                                                                              Dr Bart Dehaes,

Administrateur ASGB/Cartel                                                                  Vice-président ABSyM-BVAS

 

 

(*) Cliquez ici pour le courrier