Association Belge des Syndicats Médicaux

L’ABSyM demande un budget supplémentaire pour la prolongation automatique du DMG et s’oppose à un paiement étalé

 

Bruxelles, le 1er octobre 2019

 

La prolongation automatique du DMG sans contact avec le patient entraîne des coûts supplémentaires de 19,5 millions d’euros, qui devront être budgétisés à partir de 2020. Dans cette perspective, l’ABSyM demande un budget supplémentaire. Elle s’oppose également à la proposition consistant à verser les honoraires liés au DMG selon un étalement et exige que le versement unique soit maintenu.

 

Le dossier de la prolongation automatique du dossier médical global (DMG) sans contact avec le patient a une fois encore fait l’objet d’une discussion lors de la Commission nationale médicomutualiste du 25 septembre 2019. Cette prolongation automatique induit des coûts supplémentaires récurrents à hauteur de 19,5 millions d’euros à partir de 2020 dont il faudra tenir compte dans les calculs budgétaires. L’ABSyM demande donc un budget supplémentaire pour ce faire.

 

À compter du 1er janvier 2021, le dossier médical global électronique (eDMG) via MyCareNet deviendra la seule et unique source de financement pour la gestion du DMG. L’objectif de ce projet est que le remboursement du DMG se fasse de manière plus simple et plus transparente, du point de vue administratif.

 

Cela signifie qu’en 2021, un préfinancement des honoraires DMG aurait lieu et ce, sur la base du nombre de patients possédant un DMG répertoriés par les mutualités à la fin du mois de décembre 2020. Dans le courant de l’année 2021 – à une date qu’il reste encore à fixer – ce montant lié aux honoraires DMG se verrait transféré aux médecins concernés, indépendamment du fait qu’un contact (via une consultation et/ou une visite à domicile) ait eu lieu en 2021.

 

Les trois organisations représentatives des médecins sont unanimes sur le principe. Le Cartel et AADM veulent toutefois étaler ce montant sur deux périodes ou plus. L’ABSyM, en sa qualité de syndicat majoritaire, prône un versement unique.

 

Pourquoi? Les honoraires DMG sont des honoraires destinés à la gestion des données médicales du citoyen belge par le médecin généraliste. Si ces honoraires sont versés en deux fois (voire plus), cela signifie concrètement que le montant des honoraires pour l’ouverture d’un DMG serait de 15,5 euros. En cas de paiement trimestriel, on arrive donc à un versement de 7,625 euros. Ce qui est inacceptable, aux yeux de l’ABSyM.

 

Au même titre que l’est le principe d’une prolongation automatique sans contact, la simplification administrative et l’indispensable transparence autour du DMG sont primordiales pour l’ABSyM.

 

 

Dr Philippe DEVOS, Président de l’ABSyM

Dr Dirk SCHEVENEELS, Vice-Président de l'ABSyM