Association Belge des Syndicats Médicaux

Communiqué de presse: Publication des résultats des élections médicales

L’ABSyM remercie tous les consœurs et confrères qui ont voté pour elle.  Parfois, ils ont dû déployer de grands efforts.

Malgré les incertitudes concernant le fonctionnement du système de votes, illustré par des centaines de plaintes que l’ABSyM a reçues, malgré le faux départ informatique de l’INAMI du 7 juin et le redémarrage difficile avec une perte démontrée de +/- 370 voix déjà émises, malgré la mauvaise et très lente distribution du courrier par poste simple des « tokens », malgré la grande instabilité du système informatique avec des indisponibilités de quelques minutes à plus d’une heure, malgré tout cela, l’ABSyM veut encore croire que l’INAMI ne voulait ni exclure les syndicats de médecins comme partenaire pertinent, ni réduire leur impact sur la politique de santé, ni réaliser des économies non annoncées sur les subsides alloués aux syndicats médicaux.

L’ABSyM est néanmoins particulièrement déçue de la manière dont cette longue campagne électorale a été organisée par l’INAMI avec comme conséquence que moins d’un quart des ayants droits de vote (soit 50.612 médecins dont 31.157 spécialistes, y compris les médecins spécialistes en formation et 19.455 médecins généralistes, y compris les médecins généralistes en formation) n’a pu exprimer son vote : seulement 12.139 médecins soit, 23,98 % y sont parvenus. L’ABSyM souhaite, avec l’INAMI, trouver de meilleures modalités d’organisation pour les élections syndicales de 2022 et ce, principalement pour augmenter le taux de participation.

Avec 24,61%  chez les généralistes, 84,29% chez les spécialistes et un total de 57,81% de votes, l’ABSyM est incontestablement la grande gagnante de cette course aux obstacles.

Grâce à ce résultat, l’ABSyM obtient à nouveau la majorité absolue de 7 sièges sur 12 à la commission nationale médico-mutuelliste et donc un siège en plus pour les généralistes.

Au comité de l’assurance, la situation reste identique.

Bien que l’ABSyM soit désabusée par le faible taux de participation aux élections médicales, elle se dit extrêmement satisfaite des résultats.

Heureusement que ce faible taux est inversément proportionnel au taux croissant de nos affiliés.  A nos membres et aux nouveaux membres potentiels – tous les médecins sont bienvenus à  l’ABSyM – nous continuerons à mettre tout en œuvre pour défendre vos intérêts légitimes ainsi que ceux des patients.

Dr Marc MOENS
Président
Bruxelles, le 4 juillet 2018.

Cliquez ici pour les résultats des élections 2018 et l'historique depuis 1998