Association Belge des Syndicats Médicaux

Alternatives à PARIS

 

Bruxelles, le 17 juillet 2018.

 

 

Chère Consœur, cher Confrère,

  

Vous n’êtes pas sans savoir que la prescription électronique sera bientôt obligatoire et cela vous inquiète.  L’INAMI a mis à disposition des prescripteurs qui le souhaitent, l’application PARIS.  Grâce à l’ABSyM cette application peut s’utiliser sans installation d’un certificat eHealth.  Mais PARIS est chronophage et n’est valable que pour les prescripteurs sporadiques, pas pour les prescripteurs réguliers.

 

A l’ABSyM, nous avons testé d’autres alternatives existantes pour les prescripteurs réguliers. Elles s’avèrent simples d’utilisation, bilingues, intuitives et particulièrement pratiques :

 

- La première alternative est Mediris Recipe (http://www.mediportal.be/mediris-recipe/). Elle est réservée uniquement à la prescription électronique de médicaments et coûte 125,- € par an (HTVA). Vous pouvez la tester gratuitement pendant un mois avant de vous engager et bénéficier d’une formation en ligne de 30 minutes si vous le souhaitez. 

 

Mediris offre également une application pour les dossiers électroniques patients, spécifiquement dédiée aux médecins-spécialistes au prix de 125,- € par an (HTVA).  Cette application s’appelle Mediris Multi (http://www.mediportal.be/mediris-multi/) et peut également être testée gratuitement.

 

- La deuxième alternative sur le marché est proposée par Corilus avec son application CareConnect Go (https://www.corilus.be/careconnect-go). Il s’agit d’un dossier médical informatisé qui s’adresse aux médecins spécialistes, facile à utiliser et qui comprend aussi la prescription électronique. Cette application peut également être testée gratuitement pendant un mois. CareConnect Go coûte 552,36,- € par an (HTVA).

 

L’ABSyM-BVAS n’a pour volonté que de vous informer sur ces applications pour vous aider dans la simplification de vos tâches.  Par ailleurs, nous restons impliqués dans tous les projets de développement de logiciels médicaux pour généralistes et spécialistes, c’est la raison pour laquelle elle a aussi rencontré les initiateurs du projet Medispring.  Il s’agit d’un logiciel en développement qui, pour le moment, s’adresse uniquement aux généralistes francophones.

 

 

Dr Marc Moens,

Président ABSyM