Service minimal: Prescription & Autorisation Requesting Information System (PARIS)

La généralisation de la prescription électronique de médicaments à partir de 2018 entraîne avec elle de nouveau défis pour les médecins.


Pour permettre à chacun de prescrire électroniquement en dehors du dossier médical informatisé (DMI) d'ici la fin de l'année 2017 – en attendant que son utilisation se généralise – l'INAMI met à disposition des prescripteurs un programme web proposant un service minimal : « PARIS » (Prescription & Autorisation Requesting Information System) est né.

Qui sont les principaux bénéficiaires de ce programme ?  

Les principaux bénéficiaires de ce programme sont les médecins généralistes, les médecins spécialistes, les dentistes et les sages-femmes :

  • qui se trouvent dans une situation où ils n'ont (provisoirement) pas accès à leur logiciel de gestion du dossier patient ou au système d'information hospitalier, p. ex. :
    • lors de visites à domicile, en maison de repos
    • lors d'une consultation à l'hôpital
       
  • ou qui ne disposent pas (encore) de Dossier médical informatisé (c.-à-d. de logiciel de gestion du dossier patient), p. ex. :
    • certaines catégories de médecins spécialistes
    • les prescripteurs n'ayant plus qu'une pratique ou n'exerçant pas au sens classique du terme (travaillant dans des organismes assureurs, dans l'administration, dans l'enseignement, les biologistes cliniciens, les anatomopathologistes, etc.)
    • les prescripteurs plus âgés en fin de pratique active
       

Que vous offrira « PARIS » pour la prescription de médicaments et pour les demandes d'autorisation électroniques pour les médicaments du chapitre IV ?  

PARIS » vous offrira un service de base minimal dans les 2 cas suivants :

  • pour la prescription électronique de médicaments (et de produits « non-médicaments », comme des vitamines, p. ex .), il vous permettra de :
    • créer une prescription
    • afficher les prescriptions non encore délivrées émises par le prescripteur
    • annuler une prescription qui n'est pas encore délivrée
    • envoyer une notification adressée à un pharmacien individuel,
    • afficher les feedbacks envoyés sur les prescriptions à délivrer par les pharmaciens.
       
  • pour les demandes d'autorisation électroniques pour les médicaments du chapitre IV :
    • introduire une nouvelle demande
    • prolonger une autorisation existante
    • supprimer une autorisation existante
    • annuler une demande introduite.

Attention :

Contrairement à ce qui avait été annoncé par l'INAMI en juillet 2017, PARIS n’offrira pas un service de base minimal pour les demandes d’autorisation électroniques pour les médicaments du chapitre IV. 
L’application « CIVARS  », disponible sur la plateforme eHealth, offre ce service.


En revanche, aucune interaction avec le DMI ou avec d'autres systèmes de partage de données n'est prévue. 

Comment et quand pourrez-vous accéder à « PARIS » ? 

« PARIS » sera accessible :

  • via la plateforme eHealth
  • via un PC, un portable, et, à terme, également sur une tablette, un smartphone
  • en vous authentifiant à l'aide de votre sa carte d'identité électronique et de votre code PIN.

Les prescripteurs y auront accès À PARTIR DU 1er DÉCEMBRE 2017

 

Une inscription est-elle nécessaire pour pouvoir utiliser « PARIS »?

Une inscription sur une liste d’utilisateurs n’est pas nécessaire.
Nous vous conseillons toutefois de vous abonner à  notre « alerte  » pour que nous puissions vous tenir informé de la disponibilité de « PARIS ».


Pour toute question, veuillez contacter la section politique pharmaceutique:

Tél.: +32 (0)2 739 77 41

E-mail: secr-farbel@inami.fgov.be

Heures d'ouverture: de 9 à 12h et de 13 à 16h

 

Sources: Mediquality et INAMI

Date de publication: 24/10/2017