E-Santé: 4.000.000 d'autorisations enregistrées

Pour rappel, en sa qualité de propriétaire de l'ensemble de ses données médicales (qui, selon la loi, sont des données privées et, par conséquent, protégées), le patient a le droit de donner ou non sa permission pour le partage de ses données via le système électronique, pour l'échange de données relatives à la santé.

 

L'autorisation du patient est une condition indispensable au démarrage d'eSanté et elle a pour objectif majeur de contribuer à la continuité des soins et à l'amélioration de la collaboration multidisciplinaire entre prestataires de soins. Il est dans l'intérêt du patient que ces derniers puissent le traiter sur la base des informations les plus récentes reprises dans son dossier médical. 

 

La condition sine qua non est évidemment que les prestataires de soins soient habilités à échanger les informations médicales du patient. C'est pourquoi il est important qu'autant de citoyens que possible donnent leur autorisation en ce sens. 

 

Plus d'informations ici

Date de publication: 27/09/2016
 

KCE