Compléments alimentaires combinant de la vitamine B12 et de l’acide folique

Avis N° 9213

Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS)  a émis un avis général concernant la sécurité pour la santé publique en cas de consommation de compléments alimentaires contenant de la vitamine B12 (d’une teneur ≥ 3 μg) en association avec de l’acide folique dont voici les conclusions:

  • Du point de vue sécurité alimentaire, le CSS ne peut pas émettre un avis défavorable à l’usage de compléments alimentaires contenant un dosage élevé en vitamine B12 : en effet, elle n’est pas toxique en soi, ni même donnée en association.
  • Du point de vue sécurité alimentaire, le CSS ne peut pas émettre un avis défavorable aux associations de vitamine B12 et de folates qui couvrent les besoins (2 à 3 μg et 200 à 400 μg respectivement).
  • Le CSS déconseille l’usage prolongé de doses élevées de folates (supérieures à 0,5 mg). L’apport maximal tolérable (AMT) de l’acide folique synthétique s’élève à 1 mg/j (Institute of Medicine) et une dose élevée de folates risque de masquer ce qui serait en fait une carence en vitamine B12 accompagnée d’un déficit « secondaire » en folates. L’usage réfléchi, sur avis médical et pendant une durée limitée, dans une population des femmes en désir de grossesse (jusqu’à un apport d’acide folique de 1 mg/j) fait exception à cet avis négatif.
  • Le CSS émet un avis défavorable pour les compléments alimentaires renfermant une association de doses élevées ou forte en folates (> 0,5 mg/j) et de vitamine B12 (> 100 μg/j). Cette association ne se justifie que dans le traitement de certaines pathologies sous prescription médicale et relèvent d'un suivi médical.

 

 Vous pouvez lire ici l'avis complet (12/2014)

Date de publication: 12/03/2015
 

KCE