Compléments alimentaires à base de « levure de riz rouge »

Avis n° 9312

I INTRODUCTION ET QUESTION
En date du 13 août 2015, une demande d’avis émanant de la Ministre Fédérale des Affaires Sociales et de la Santé est parvenue au Conseil Supérieur de la Santé (CSS). Madame la Ministre M. de Block y indiquait tout d’abord que « des extraits de levure de riz rouge (LRR) sont commercialisés en parapharmacie ou dans des magasins de produits naturels en tant que compléments alimentaires et que ceux-ci se revendiquent d’une allégation de santé visant un effet hypolipidémiant ». En conséquence et dans un souci de santé publique, la Ministre souhaite que le CSS se prononce sur « les effets bénéfiques supposés ainsi que sur l’éventuelle toxicité à court et à long terme résultant de la consommation de tels produits ».
Les préoccupations de la Ministre de la Santé par rapport à de tels produits semblent d’emblée très pertinentes. En effet,

- depuis quelques années, des produits à base de LRR envahissent le marché international des compléments alimentaires et, en particulier, le marché belge ;
- ceux-ci sont promotionnés dans les medias pour le grand public ainsi que dans des périodiques destinés aux médecins et même directement auprès de ceux-ci lors de divers événements (colloques, congrès, etc.) ou encore lors de visites à des médecins par les délégués de firmes commerciales ;
- d’indéniables allégations fonctionnelles et/ou de santé relatives aux lipides et au cholestérol leur sont attribuées ;
- de tels compléments surfent sur la vague du “ naturel ”, en opposition aux médicaments de la classe des statines (que la LRR contient de fait) et qui sont présentés comme des produits dérivés de la “ chimie ”, etc.

 

Cliquez ici pour consulter l'avis complet du Conseil Supérieur de la Santé

Date de publication: 23/02/2016
 

KCE