Utiliser le système de facturation TpU pour les médicaments délivrés aux résidents des maisons de repos à partir du 01/09/15

Fin de la période de transition

Depuis le 1er avril 2015, le pharmacien doit tarifer par unité (par exemple, par comprimé) certains médicaments des résidents des maisons de repos pour personnes âgées ou des maisons de repos et de soins (MRS). Cette mesure s’applique à certains médicaments remboursables par l’assurance soins de santé qui sont délivrés en pharmacie publique.

Pour permettre de résoudre d’éventuels problèmes de logiciels et d’organisation, nous avions prévu une implémentation progressive.

Après une période de transition de 5 mois, la règle se généralise. Pour que la mutualité rembourse ces médicaments délivrés à partir du 1er septembre 2015 aux résidents des maisons de repos, le pharmacien devra les facturer selon le nouveau système de facturation TpU.

Cette mesure du gouvernement a pour but de mieux maîtriser les volumes de médicaments facturés à l’assurance soins de santé.

Implications pour le prescripteur

Pour le prescripteur, la facturation par unité implique de :

  • mentionner la posologie sur la prescription
  • communiquer au pharmacien la modification ou l’arrêt d’un traitement médicamenteux
  • prescrire à temps afin d’éviter une « régularisation » après la délivrance.

Plus d’infos

Notre site web reprend plus d’infos sur la tarification à l’unité : types de médicaments, modalités pratiques, points d’attention pour le prescripteur, etc.

 

Source: INAMI

Date de publication: 10/09/2015