01/04/15 Prescription et remboursement des médicaments : quels sont les changements à partir du 1er avril 2015 ?

« Prescrire « bon marché »

Nous avons lancé une campagne pour informer les médecins et les dentistes sur la nouvelle définition de « prescription bon marché ». L’objectif est d’inciter les médecins et les dentistes à prescrire les médicaments les moins chers. Les pouvoirs publics pourront ainsi économiser davantage de moyens pour investir, notamment dans l’innovation. Cela sera aussi bénéfique pour le patient qui paiera moins cher pour ses médicaments.
La liste des médicaments « bon marché » sera mise à jour mensuellement à partir du 1er avril 2015 sur notre site web, celui du CBIP ou via des applications pour smartphone ou tablette.

« Prescrire « bon marché »: nouvelle définition au 1er janvier 2015

 

TARDIS

A partir du 1er avril 2015, les rhumatologues doivent enregistrer les données de leurs patients dans le cadre du traitement de l’arthrite rhumatoïde dans un outil nommé « TARDIS ». Cet outil permet également de demander « en ligne » le remboursement des médicaments biologiques auprès des mutualités, de façon sécurisée et instantanée. Nous avons informé les rhumatologues sur cette nouvelle mesure lors d’une session d’information qui a eu lieu ce 28 mars 2015.

TARDIS: enregistrer des données et demander le remboursement en ligne

 

La tarification par unité de certains médicaments

La tarification par unité de certains médicaments délivrés en pharmacie publique aux résidents des MRPA ou MRS entre en vigueur le 1er avril 2015. Afin de combler des problèmes de logiciels et d’organisation, une implémentation progressive est acceptée.

Tarifer par unité des médicaments délivrés en pharmacie publique aux résidents des MRPA ou MRS

 

Médicaments contre l’hypertension, la dépression, la démence

À la demande de la Ministre de la Santé publique, la Commission de remboursement des médicaments (CRM) a revu les conditions de remboursement de 3 groupes de médicaments indiqués pour traiter respectivement l’hypertension, la dépression et la démence.

Conséquences de ces révisions de groupe : à partir du 1er avril 2015, le prix de toute une série de ces médicaments diminue pour se rapprocher du médicament le moins cher. D’autres médicaments, comme l’Aricept (ceux commercialisés par Pfizer) ne sont plus remboursés.

Ces révisions simplifient aussi les demandes de remboursement (l’autorisation préalable de la mutualité n’est plus toujours nécessaire).

Médicaments contre l’hypertension, la dépression, la démence : ce qui change à partir du 1er avril 2015

 

Contacts

Section Politique pharmaceutique

Téléphone:
+32(0)2 739 77 30
+32(0)2 739 77 41
Fax:
+32(0)2 739 72 91
Heures d'ouverture : de 9 à 12h et de 13 à 16h
 
Date de publication: 06/04/2015