Communiqué de l'INAMI: Accord national médico-mutualiste : adhérer partiellement ou refuser d'adhérer en ligne

Enregistrer en ligne son adhésion partielle à l’accord ou son refus d’y adhérer présente de nombreux avantages pour les médecins et pour l'INAMI. Néanmoins, le système rencontre en ce moment certains problèmes techniques. Nous les résoudrons au plus vite.


Depuis cette année, notifier son adhésion partielle à l'accord national médico-mutualiste ou son refus d’adhésion se fait uniquement par voie électronique, par le module MyInami « Mon conventionnement », accessible par notre site : www.inami.be > Programmes web.

 

Avantages de la procédure en ligne

  • La procédure en ligne nous permet d'informer très rapidement les citoyens, les mutualités et les organisations de médecins sur le statut de conventionnement exact de chaque médecin : une adhésion partielle ou un refus enregistré est immédiatement visible dans notre programme web « Rechercher un dispensateur de soins ». Nous pouvons aussi communiquer très rapidement les données enregistrées à nos partenaires qui gèrent les soins de santé (eHealth, hôpitaux, etc.).
  • La procédure en ligne constitue une simplification administrative pour les médecins :
    • Les médecins qui refusent d'adhérer à l'accord national peuvent enregistrer leur refus très simplement et reçoivent immédiatement une confirmation.
    • Les médecins qui avaient déjà adhéré partiellement à l'accord national précédent ne doivent plus communiquer à nouveau leur schéma d'adhésion. Une confirmation d'adhésion partielle de leur part suffit.
    • Ils ne doivent plus se rendre à la poste pour envoyer un recommandé.
  • Via MyInami, les médecins peuvent :
    • nous transmettre leurs données de manière sécurisée
    • contrôler à tout moment les données qu'ils échangent avec nous, et les adapter éventuellement (garantie d'intégrité et de sécurité des données).
  • L'application MyInami contribue au développement durable en diminuant le volume de papier.

Problèmes techniques et solutions

Le module MyInami pour adhérer ou refuser d’adhérer en ligne fonctionne correctement. Néanmoins, même si nous n’avons jusqu'à présent reçu aucune plainte à ce sujet, nous sommes conscients de certains problèmes techniques au niveau de l'accès au programme en ligne.

Nous constatons 3 types de problèmes :

  1. Problème pour lire la carte eID pour se connecter
  2. Problème pour se connecter via eID sur Mac dans le navigateur Safari
  3. Problème pour se connecter via des appareils mobiles.

Pour résoudre ceci, nous proposons ces solutions :

  1. Pour une bonne utilisation de la carte eID, le logiciel doit être installé correctement. Pour ça, le médecin peut s'adresser au contact center d'Eranova :
  2. Notre Service ICT a résolu le problème. A partir du 20 avril, la connexion via le navigateur Safari fonctionne.
  3. La connexion via des appareils mobiles n'est pour l'instant pas autorisée pour nos programmes web. Notre but est qu’elle le devienne à l’avenir.

Nous informerons les médecins de l'évolution des problèmes et des solutions apportées via notre site web www.inami.be.

 

Prolongation de la période d'adhésion ou de refus d'adhésion

Pour permettre à tous les médecins de communiquer leur adhésion partielle ou leur refus d'adhésion, nous prolongeons la période de communication jusqu'au 31 mai 2017.

 

Désormais une obligation légale après une période de transition de 3 ans

Cette procédure en ligne est prévue à l'article 50, § 3, de la loi coordonnée SSI. En concertation avec les organisations de médecins et les mutualités, une période de transition de 3 ans avait été prévue (modification de la loi publiée au Moniteur belge fin 2013).

 

Source: INAMI
Date de publication: 20/04/2017