07/03/14 Pas d’économie sur les malades chronique

Communiqué de presse INAMI -  Bruxelles, 7 mars 2014 - Modification du miniforfait dans les hôpitaux - Pas d’économie sur les malades chroniques

 

"Les articles de presse de ce vendredi 7 mars font état d’un nombre important de malades chroniques touchés par des mesures d’économies.
Rien n’est moins vrai.
Depuis le 1er janvier 2014, un nouveau système de financement a été instauré dans les hôpitaux pour certains traitements de jour. Concrètement, les montants forfaitaires concernés ont été intégrés dans le budget des moyens financiers des hôpitaux. Ceci a permis une économie de 10 millions d’euros, notamment par l’instauration de forfaits. Cette économie n’a nullement pour objectif de porter atteinte au patient.
Néanmoins, constatation a été faite récemment qu’à la suite de cette mesure, les assurances hospitalisation n’accordaient plus d’intervention. Ces assurances partaient du principe que le statut des soins en question avait changé et que ces soins ne pouvaient plus être liés à une hospitalisation de jour.
Dès que nous avons été informés de la situation, tout a été mis en oeuvre pour remédier au problème.
Ce lundi 10 mars, la Commission de conventions entre les hôpitaux et les organismes assureurs apportera les précisions qui s’imposent avec effet rétroactif au 1er janvier 2014.
Nous le répétons : les droits des assurés dans le cadre de l’assurance obligatoire n’ont en rien été modifiés. Une certaine confusion était cependant apparue quant à la prise en charge par les assurances hospitalisation de certains tickets modérateurs et suppléments.
Nous transmettrons les informations nécessaires aux hôpitaux, aux mutualités, aux assureurs privés ainsi qu’aux organisations de patients."

 

Contact INAMI presse
Geneviève Speltincx, Cellule communication INAMI : 02 739 72 16, communication@inami.fgov.be
Tous les communiqués de presse de l’INAMI sont accessibles sur www.inami.be

 

Source : INAMI

Date de publication: 07/03/2013