2e appel à projets pilotes sur l’hospitalisation à domicile

Les propositions de projets sont à introduire par des groupes de prestataires de soins ou de prestataires de services, comme des fournisseurs d’équipement ou de matériel par exemple. Elles comprennent nécessairement une collaboration avec au moins un hôpital au sein duquel est prévue une expertise aussi bien médicale qu’infirmière. Concrètement, il peut donc s’agir d’une collaboration entre un hôpital et, par exemple, des infirmiers à domicile et/ou des spécialistes, des médecins généralistes, des kinésithérapeutes, des pharmaciens, etc.

Les propositions de projets doivent entre autres répondre aux caractéristiques suivantes :

  • Lieu de résidence quotidien. Les soins sont dispensés au lieu de résidence quotidien du patient ou dans une institution résidentielle.
  • Aucuns frais supplémentaires. Il n’y a pas de frais supplémentaires pour le patient.
  • Le patient comme partenaire actif. Le patient est accepté comme partenaire actif du processus de décision concernant le suivi de son trajet de traitement. Son entourage y est également étroitement associé.
  • Plan d’accompagnement.  Un plan d’accompagnement est prévu dans lequel est défini quel prestataire est responsable du patient et dans quelle phase. Le patient et son entourage doivent savoir à tout moment à qui s’adresser en cas de problèmes.      

Au terme d’une évaluation, le gouvernement décidera si des projets portant sur l’hospitalisation à domicile seront introduits plus largement et lesquels. 

Une première série de projets pilotes dans le cadre de la réforme du financement des hôpitaux et du paysage hospitalier a déjà débuté en février 2016. Il s’agit plus précisément de sept projets pilotes portant sur les accouchements avec séjour hospitalier écourté.

Plus d’information sur les sites web de l’INAMI et du SPF Santé publique.

 

Appel Hospitalisation à domicile 


Formulaire appel projet pilotes

 

Consultez le dossier complet et le modèle de calcul

Date de publication: 02/06/2016